Pour économiser, comparez les tarifs des cartes bancaires

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Pour économiser, comparez les tarifs des cartes bancaires

Découvrez nos Cartes Bancaires

Avant de souscrire une offre, il est important de prendre le temps de comparer les prix pratiqués par plusieurs établissements bancaires. Banque Casino vous aide à y voir plus clair… et à faire le bon choix !

À quoi correspondent les cotisations ?

Indispensable pour retirer de l’argent en France et à l’étranger ou régler des achats lorsque l’on ne dispose pas d’argent liquide sur soi, la carte bancaire fait partie des produits les plus proposés par les organismes financiers. Toutefois, les usagers doivent connaître le coût global de leur carte bancaire et choisir celle qui correspond le mieux à leurs exigences ou au niveau de service attendu.

Chaque établissement bancaire ou organisme financier fixe de manière arbitraire le montant des cotisations de carte bleue. Celui-ci peut varier de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros par an en fonction de la carte choisie et des garanties souscrites. Les cotisations correspondent en partie au montant de la rémunération que les banques doivent verser aux éditeurs de cartes de paiement (Visa, Mastercard ou American Express, par exemple). Elles permettent également de financer les différents services qui lui sont associés, comme l’assistance et les assurances. Enfin, une partie du montant prélevé chaque mois ou annuellement sur votre compte permet de rétribuer la banque elle-même et de rémunérer le personnel des agences physiques.

Les cotisations dépendent du type de carte, ainsi les cartes à débit différé sont généralement plus onéreuses que celles à débit immédiat. Dans le second cas, vous serez prélevé en fin de mois ou à la date convenue avec votre conseiller bancaire (suivant ce que pratique la banque).

Quels sont les frais appliqués et les surcoûts éventuels ?

Les frais bancaires peuvent s’ajouter aux cotisations. Ils peuvent prendre la forme d’une surprime appliquée dans certaines situations définies dans votre contrat ou de pénalité en cas d’utilisation abusive de votre carte bleue. N’hésitez pas à décrypter les termes de votre contrat pour éviter toute majoration tarifaire. Voici quelques exemples de frais susceptibles d’augmenter le tarif de votre carte bancaire :

- Retraits multiples dans des distributeurs qui ne dépendent pas de votre banque : certains établissements facturent une somme forfaitaire après 3 ou 4 retraits effectués dans des DAB situés en dehors de leur réseau.
- Retraits et paiements effectués à l’étranger : une commission s’ajoute au taux de change (en dehors de la zone euro).
- Les frais de tenue de compte : ils correspondent à la gestion de votre compte bancaire par un conseiller dédié.
- Les frais d’opposition : ils sont appliqués lorsque vous procédez à la mise en opposition de votre carte après un vol ou une utilisation frauduleuse. Des franchises peuvent être retenues sur les opérations réalisées avant l’opposition.
- Les frais de renouvellement : vous devez les payer si vous commandez une nouvelle carte bancaire avant l’expiration de la date de validité de votre carte actuelle.
- Dépassement du plafond de retrait : des frais supplémentaires sont facturés en cas de découvert.

Pour connaître en détail le coût des frais bancaires associés à la souscription d’une carte de paiement, vous pouvez vous référer à la convention de compte annexée au contrat. Celle-ci doit stipuler le montant associé à chaque utilisation.

Des prix variables en fonction de la gamme de carte choisie

Les cotisations et les frais bancaires sont susceptibles d’être revus à la hausse si vous choisissez une carte haut de gamme, associée à des services spécifiques. Voici quelques exemples de tarifs :

- carte jeune ou carte de retrait (sans possibilité de paiement) : entre 12 et 20 €/an
- carte classique internationale : entre 30 et 50 €/an
- carte haut de gamme : jusqu’à 350 €/an

S’ajoutent à ces montants des options qui peuvent augmenter les coûts, comme l’ajustement du plafond de paiement.

Bon à savoir : les banques en ligne proposent parfois des cartes de paiement gratuites (sans frais ni cotisations). Cependant, elles peuvent facturer des frais de non-utilisation. Autrement dit, vous devrez effectuer plusieurs retraits ou paiements/mois pour éviter des dépenses supplémentaires.

Vous aimeriez souscrire une carte de paiement vous permettant d’effectuer des retraits à l’étranger et de bénéficier de nombreuses garanties ? Découvrez la gamme de cartes de paiement proposée par Banque Casino. Non seulement nos cartes vous permettent d’étaler vos paiements gratuitement pour mieux maîtriser votre budget, mais vous pourrez cagnotter des euros à chaque dépense !

Si vous le souhaitez, vous obtiendrez une carte Gold Mastercard au tarif de 4,50 €/mois ! Demandez dès aujourd’hui votre nouvelle carte bancaire. Toutes vos démarches peuvent être effectuées en ligne, en seulement quelques minutes !