Prêt auto refusé : comment réagir face à cette situation ?

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Prêt auto refusé :

que faire dans cette situation ?

Prêt auto refusé : que faire dans cette situation ?

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Voir son prêt auto refusé est synonyme de déception. Cette situation est loin d’être banale et est d’autant plus frustrante que l’achat d’une voiture est souvent indispensable. Banque Casino vous donne quelques conseils pour faire face à un refus de votre banque et trouver des alternatives.

Prêt auto refusé : les principales causes qui mènent à cette situation

Vous avez passé du temps à constituer votre dossier de prêt et à réunir les pièces justificatives demandées. Malheureusement, après quelques semaines, votre demande a été rejetée et vous vous demandez si vous ne devez pas mettre votre projet de côté. Le premier réflexe à adopter est de contacter l’organisme de crédit ou la banque que vous avez sollicité afin d’obtenir un retour. Vous devez absolument comprendre le motif de ce refus. 

Celui-ci peut être variable :

- Votre taux d’endettement est supérieur à 33 % de vos revenus. La banque estime donc que la souscription d’un crédit risque d’entraîner des difficultés financières importantes et présente un risque de surendettement.

- Vous êtes interdit bancaire ou fiché au FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers) : votre profil n’est pas rassurant pour l’organisme de prêt. Sachez que les fichiers gérés par la banque de France sont systématiquement consultés par les établissements financiers dans le cadre d’une demande de crédit.

- Votre capacité de remboursement est trop faible : vos dépenses et vos charges sont trop importantes pour vous permettre d’assumer un crédit supplémentaire ou vos revenus sont insuffisants.

- Votre situation professionnelle n’est pas stable : vous êtes intérimaire ou en CDD. 

- Vous venez de perdre votre emploi ou vous êtes chômeur de longue durée.

En cas de doute, n’hésitez pas à solliciter votre conseiller bancaire pour obtenir un rendez-vous. 

Prêt auto refusé : comprendre le motif du refus de votre prêt

En fonction du motif qui vous a été présenté, vous aurez peut-être la possibilité d’agir pour corriger le tir. Si vous êtes fiché à la Banque de France, vous devrez impérativement rétablir votre situation financière en remboursant vos dettes. Le cas échéant, vous devrez patienter 5 ans pour que votre nom soit effacé du fichier. 

En revanche, si votre demande a été rejetée parce que votre taux d’endettement dépasse les 33 % autorisés, vous pouvez ajuster les critères de votre crédit pour réduire le montant de vos mensualités. Il suffit généralement d’allonger de quelques mois la durée de remboursement. 

Voici un exemple : vous avez déposé une demande de prêt d’un montant de 5000 euros remboursé sur 12 mois à un TAEG de 10,51 %. Dans cette proposition le montant de vos mensualités est fixé à 439, 66 € hors assurance facultative, ce qui représente environ un quart de vos revenus. 

Vous décidez d’allonger la durée de votre crédit à 24 mois avec un TAEG identique. Le montant de vos mensualités est alors réduit à 230,81 €. 

La modification de la durée de votre crédit auto peut faciliter l’acceptation de votre demande. En revanche, elle impacte le coût total de l’opération puisque les intérêts augmentent avec l'allongement du prêt.

Bon à savoir : ne vous contentez pas d’envoyer un seul dossier. Vous multiplierez vos chances de succès en faisant appel à plusieurs organismes de crédit. En effet, chaque banque ou établissement financier possède ses propres critères d’attribution. Cette démarche vous sera également utile pour comparer les taux appliqués et trouver l’offre la plus en phase avec votre profil d’emprunteur. 

Prêt auto refusé : les voies de recours qui s'offrent à vous

Si en dépit de vos démarches et de l’ajustement de votre demande de prêt vous ne parvenez pas à obtenir l’accord de votre banque, vous avez la possibilité de souscrire un micro-crédit social en vous adressant au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de votre ville ou région. La CAF propose également des prêts aux allocataires dont les ressources sont trop faibles pour obtenir un crédit conventionnel. 

Pour consolider votre dossier, vous pouvez faire appel à un garant qui co-financera votre voiture, qu’il en ait l’usage ou nom. Il est souvent plus facile de souscrire un crédit à plusieurs sur la base d’une clause de solidarité qui tend à rassurer les créanciers. 

Enfin, si la cause du refus de prêt est liée à un trop grand nombre d’emprunts du ménage, vous pouvez vous tourner vers le rachat de crédits. Cette option est intéressante dans la mesure où elle simplifiera votre gestion budgétaire et vous aidera à lisser vos dépenses.

Votre demande de prêt auto a été refusée ? Effectuez sans attendre une simulation sur Banque Casino pour savoir si vous êtes éligible.

Réalisez votre simulation

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois