Crédit auto avec un co-emprunteur : ce qu'il est possible de faire !

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Crédit auto avec co-emprunteur :

est-il possible d'emprunter à deux ?

Crédit auto avec co-emprunteur : est-il possible d'emprunter à deux ?

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Avec un co-emprunteur, le crédit auto est simplifié. En effet, il est plus facile d’emprunter à deux pour financer sa future voiture. Il s’agit même d’un choix judicieux lorsque le véhicule est destiné à être utilisé par un couple. Découvrez les avantages de ce type de prêt et comment trouver la meilleure offre de crédit auto.

Les avantages de souscrire un crédit auto avec un co-emprunteur

L’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion nécessite un budget important. Dans la grande majorité des cas, il est indispensable de contracter un prêt pour obtenir le capital nécessaire. Que vous souhaitiez acheter une première voiture à votre enfant, remplacer votre véhicule ou profiter des primes de l’État pour acquérir un modèle hybride ou électrique, vous pouvez souscrire un crédit auto auprès de votre banque ou d’un établissement financier. Or, la validation d’une demande de prêt n’est pas systématique. La somme demandée ne peut être accordée qu’après une étude approfondie du dossier de l’emprunteur. Ses revenus et ses charges sont passés au crible. L’objectif est de déterminer la capacité d’emprunt et le taux d’endettement maximal de l’acheteur.

Dans ce contexte, souscrire un crédit avec un co-emprunteur peut augmenter vos chances d’obtenir votre prêt. En effet, la banque prendra en compte le cumul des revenus. Votre capacité d’emprunt sera nécessairement plus importante, ce qui signifie que vous pourrez choisir une voiture plus confortable ou plus récente. De plus, le risque d’impayés est minoré grâce à la clause de solidarité. L’établissement prêteur a la garantie que l’un des emprunteurs peut prendre le relais en cas de manquement de l’autre. C’est ce qui explique pourquoi les banques accordent davantage leur confiance aux couples ou aux personnes qui décident de souscrire un crédit auto à plusieurs.

Qui peut être co-emprunteur d’un crédit auto ?

Il va de soi que les couples, qu’ils soient mariés, pacsés ou qu’ils vivent en union libre sont plus enclins à contracter un emprunt commun. Mais, dans les faits, le co-emprunteur peut être un ami, un parent, un proche voire un collègue. La seule exigence est qu’il s’agisse d’une personne physique engagée à rembourser la totalité du crédit en fonction de la quotité fixée. En signant le contrat de prêt, le co-emprunteur dispose des mêmes droits et doit répondre aux mêmes obligations que l’emprunteur. 

L’ajout de clauses spécifiques concernant la fréquence et les conditions d’utilisation du bien doit faire l’objet d’un accord que ne peut pas résoudre le crédit. Il est possible de hiérarchiser les co-emprunteurs en fonction des quotités définies. Dans le cadre d’un prêt auto permettant de réduire les cotisations de l’une des parties (30 %, par exemple), l’emprunteur principal est celui qui rembourse la plus grande part du capital. En revanche, le bien leur appartient de manière égale !

La jouissance du bien, quant à elle, n’est en rien obligatoire. Vous pouvez donc contracter un emprunt avec votre fils pour l’aider à acheter sa voiture, même si vous n’êtes pas amené à utiliser son véhicule, y compris si vos quotités sont supérieures. Dans ce cas, votre enfant reste l’unique propriétaire du véhicule qui est à son nom. Cette forme de crédit s’apparente à un prêt cautionné. 

Enfin, il convient de vérifier la clause de solidarité du contrat. Pour les couples mariés sous le régime de la communauté universelle, elle va de soi. Mais elle concerne bien souvent les autres statuts. Pensez à bien relire les termes du contrat avant de vous engager.

Les solutions en cas de non-paiement par un des co-emprunteurs

Comme nous l’avons évoqué plus haut, les co-emprunteurs sont solidaires de leur dette. Il est donc important de savoir comment réagir en cas d’impayés. Si les difficultés financières sont passagères et ne remettent pas en question l’utilisation du bien, un seul emprunteur devra provisoirement assumer l’intégralité du prêt. Mais dans les situations plus délicates (divorce, séparation, etc.), il faudra bien souvent envisager une désolidarisation de l’emprunt. Plusieurs démarches peuvent être envisagées :

- L’interruption définitive du crédit par remboursement anticipé : si aucun des emprunteurs ne souhaite conserver le véhicule, celui-ci pourra être vendu. Le capital obtenu permettra de rembourser le crédit et de libérer chaque partie.

- Le transfert du crédit sur un seul emprunteur : celui-ci n’est possible que si ce dernier a la capacité d’assumer seul le remboursement des sommes restant dues.

- Trouver un nouveau co-emprunteur pour garantir le prêt. En dernier recours, il est possible de changer de banque ou d’opter pour le rachat de crédit qui permet de lisser les mensualités et de renégocier un taux global plus avantageux. 

Que vous empruntiez seul, en couple ou avec un ami, le crédit auto de Banque Casino est la solution pour financer votre véhicule !

Réalisez votre simulation

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois