Crédit affecté pour un véhicule : tout ce que vous devez savoir !

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Crédit affecté pour véhicule :

comment fonctionne-t-il ?

Crédit affecté pour véhicule : comment fonctionne-t-il ?

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Pour acheter une nouvelle voiture ou une moto d’occasion, vous songez à emprunter de l’argent. Un crédit affecté pour véhicule semble plus adapté à vos besoins. Mais connaissez-vous les caractéristiques de ce prêt et les engagements qui en découlent ? Informez-vous sans attendre avec Banque Casino pour choisir l’offre la plus adaptée à votre situation.

Qu'est-ce qu'un crédit affecté ?

L’achat d’un véhicule fait partie des premiers postes de dépense des ménages français. Et pour cause : son utilité est indéniable. Que ce soit pour se rendre au travail, faire des courses, partir en vacances ou effectuer des déplacements professionnels, disposer d’un véhicule est souvent indispensable. Or, que vous souhaitiez acquérir une moto, un scooter ou une voiture, vous devez vous attendre à des prix élevés. Si vous n’avez pas épargné et si vous manquez de liquidités, il vous sera impossible de solder le montant de votre acquisition. Vous devrez emprunter l’argent nécessaire à la réalisation de votre projet.

Le crédit affecté fait partie de la sous-famille des prêts à la consommation. Il se distingue du crédit sans justificatifs puisqu’il est alloué à un achat ou à un projet précis. Autrement dit, il sert uniquement à financer un bien ou un service. Il n’est donc pas possible d’utiliser l’argent emprunté dans un but différent de celui qui a été fixé contractuellement. D'ailleurs, l’organisme de prêt demande souvent à ses clients des justificatifs qui visent à prouver l’utilisation du capital : factures, devis ou bons de commande. Sans ces documents, la somme demandée ne peut être virée sur le compte de l’emprunteur. En règle générale, il est recommandé d’avoir recours au crédit affecté pour demander une somme supérieure à 15 000 euros. Pour un montant inférieur, le prêt sans justificatif reste possible. 

Un crédit affecté peut-il permettre l'acquisition d'un véhicule ?

Le crédit auto est l’un des crédits affectés les plus utilisés. En effet, l’acquisition d’un véhicule est un projet facile à budgétiser. Une simple étude de marché ou demande de devis auprès d’un concessionnaire permet de calculer au plus juste le montant du véhicule que l’on souhaite acheter. Il est parfois possible d’inclure d’autres frais, à condition qu’ils soient strictement liés à l’acquisition d’une voiture ou d’un deux-roues : assurance, forfait d’entretien et options. Bien souvent, ces prestations doivent être négociées auprès du concessionnaire. 

Selon les conditions prévues et la politique de la banque, la somme empruntée peut-être directement versée au vendeur après la réception du véhicule par l’acheteur. Cette solution est souvent utilisée pour sécuriser la transaction et éviter des frais bancaires inutiles. Il faut préciser que la souscription d’un crédit affecté peut également être envisagée dans le cadre de l’achat d’un véhicule d’occasion. Dans ce cas précis, la somme due est versée par l’organisme de prêt à un vendeur particulier dont les coordonnées bancaires doivent être transmises par l’acheteur. 

Vous ne souhaitez pas souscrire un crédit affecté ? Dans les faits, rien ne vous empêche d’avoir recours à un prêt personnel sans justificatif pour acheter un véhicule, si celui-ci coûte moins de 15 000 euros. Si vous êtes pressé et si vous n’avez pas envie de réunir quelques documents supplémentaires, cette option peut vous convenir. En revanche, aucune protection ne sera garantie en cas d’annulation de la vente. Vous serez contraint de rembourser votre crédit et de payer les intérêts conformément au tableau d’amortissement… même si vous n’avez plus besoin de ce prêt !

Crédit affecté véhicule : que se passe-t-il si la vente est annulée ?

La vie est faite d’imprévus et de situations impossibles à anticiper. Si, pour une raison ou une autre, la vente du véhicule que vous convoitez est annulée, vous ne serez pas obligé de rembourser votre crédit affecté. Il faut savoir que cette règle repose sur un accord de réciprocité. Ainsi, vous ne pourrez pas acquérir votre véhicule en cas de refus de prêt. Ces conditions ont pour effet de prolonger le délai de rétractation habituel du crédit. Le remboursement ne commence que lorsque l’acheteur prend réellement possession du véhicule, lors de la remise des clés. Tant que votre voiture ou votre deux-roues n’a pas été livré, vous avez la possibilité de renoncer à l’achat et, par conséquent, être dégagé de vos obligations vis-à-vis du créancier. En cas d’acompte versé précédemment, le vendeur est tenu de rembourser intégralement l’acheteur, sans pénalités applicables. 

Pour mieux faire face aux aléas liés à la vente d’un véhicule, notamment si le contrat est signé entre deux particuliers, il est préférable de recourir au prêt affecté.

Réalisez votre simulation

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois