Demander un prêt personnel avec un co-emprunteur

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Demander un prêt personnel

avec un co-emprunteur

Demander un prêt personnel avec un co-emprunteur

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Pour convaincre un banquier, mieux vaut parfois être deux. Faire une demande de prêt personnel avec un co-emprunteur présente de nombreux avantages, mais aussi quelques risques. Suivez les conseils de Banque Casino pour optimiser la gestion de votre crédit.

Prêt personnel : qui peut devenir co-emprunteur ?

Un co-emprunteur est, par définition, une personne qui s’engage à rembourser un prêt à vos côtés. Dans une très grande majorité des cas, il s’agit du conjoint ou du partenaire. Que ce soit pour acquérir une voiture ou réaliser des travaux dans la maison, les couples investissent souvent à deux. Par conséquent, la demande de prêt personnel est réalisée au nom de chaque emprunteur ou sous leur patronyme commun, s’ils sont mariés. 

Il faut également préciser que le co-emprunteur d’un prêt personnel n’est pas forcément l’acquéreur du bien financé. Il est donc possible de solliciter un parent, un ami ou un collègue pour réaliser un emprunt plus facilement et renforcer la solidité de son dossier aux yeux de l’établissement prêteur. Cependant, il ne faut pas perdre de vue l’engagement que représente un crédit, même si la somme empruntée n’est pas très importante. Le co-emprunteur doit donc à la fois être solvable et conscient qu’il devra rembourser l’intégralité de ses quotités. De plus, la plupart des crédits souscrits à plusieurs reposent sur une clause de solidarité. Autrement dit, chaque partie doit se préparer à pallier d’éventuels impayés.

Si vous souhaitez devenir co-emprunteur, sachez que certaines conditions sont imposées :

- vous devez être majeur et résider en France

- vos revenus doivent permettre de couvrir les charges correspondant aux échéances mensuelles

- votre taux d’endettement doit être inférieur à 33 %

- vous ne devez pas être inscrit au FICP (Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ou interdit bancaire.

Obtenir un prêt personnel avec un co-emprunteur : quels sont les avantages ?

Ce choix qui semble logique en termes de projet de vie l’est aussi d’un point de vue financier. Un dossier constitué des apports de chaque conjoint (revenus, trésorerie, cautions) est forcément plus solide que celui d’une personne qui désire emprunter seule. De son côté, l’organisme de prêt est plus à même d’accepter une proposition qui lui apporte davantage de garanties. En effet, en cas d’insuffisance de paiement unilatérale, le co-emprunteur peut prendre le relais.

D’autre part, signer un contrat de prêt à plusieurs permet généralement d’emprunter un montant plus élevé. C’est donc une solution idéale lorsque l’emprunteur est un peu juste ou ne dispose d’aucun apport. 

Enfin, emprunter à deux facilite les négociations avec l’organisme prêteur. Une situation financière plus confortable permet d’obtenir des conditions avantageuses, comme un TAEG plus bas, une durée de remboursement plus adaptée et des cotisations d’assurance emprunteur plus attractives.

Prêt personnel avec co-emprunteur : les solutions en cas de séparation

Lorsque les emprunteurs sont mariés, pacsés ou vivent en concubinage, l’une des parties peut souhaiter se désolidariser du prêt personnel. C’est notamment le cas lorsqu’il devient impossible de profiter de la jouissance d’un bien acheté en commun. 

Les démarches peuvent varier en fonction du statut des co-emprunteurs. Par exemple, les couples mariés sous le régime de la communauté universelle doivent partager équitablement tous leurs biens, même ceux qui n’ont pas été achetés ensemble. Les couples en union libre conservent la propriété des biens acquis séparément. Ainsi, le partenaire n’est pas tenu d’assumer un crédit contracté par son ex-conjoint, mais il doit se désolidariser d’un crédit souscrit à son nom.

Parfois un seul emprunteur souhaite assumer la continuité du remboursement d’un prêt contracté par le couple. Il faut pour cela que sa capacité d’endettement ne soit pas trop importante et qu’il puisse justifier de revenus suffisants. La banque doit être avertie de manière à effectuer un avenant au contrat originel, ce qui entraîne une révision du dossier pouvant aboutir à un refus.

Si aucun des deux emprunteurs ne souhaite continuer à assumer le prêt, il est possible de demander un remboursement anticipé. Cette option entraîne bien souvent des coûts supplémentaires qu’il faut prendre en compte pour savoir s’il n’est pas plus avantageux de solder le capital restant sous la forme d’échéances mensuelles. La revente du bien est souvent incontournable pour permettre de restaurer les fonds de chaque emprunteur et repartir sur de nouvelles bases.

Vous aimeriez concrétiser un projet à deux ? Banque Casino vous accompagne et vous donne la possibilité de souscrire un prêt personnel sur son site Internet, en choisissant le mode de versement des mensualités le plus en phase avec vos revenus et votre niveau de vie. Effectuez dès aujourd’hui une simulation en ligne !

Réalisez votre simulation

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois