Crédit accepté puis refusé : que faire ?

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Crédit accepté puis refusé :

que faire ?

Crédit accepté puis refusé : que faire ?

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Faire face à un refus de prêt après un accord de principe est une situation embarrassante et source de déception. Cependant, vous n’êtes pas forcé de renoncer à votre projet. Il existe des alternatives fiables pour augmenter vos chances de voir votre dossier accepté. Découvrez quelques astuces pour optimiser votre demande de prêt. 

Pourquoi un crédit peut être refusé après l'étude du dossier ?

De nombreux organismes de crédit et établissements financiers proposent aux emprunteurs un service de prévalidation de leur dossier, également appelé « accord de principe ». L’accord de principe est un bon moyen d’étudier la faisabilité d’un projet donné et de conforter un vendeur souhaitant obtenir rapidement des garanties. En effet, l’emprunteur peut obtenir une réponse de la banque ou de l’organisme financier dans un délai très court (24 heures maximum).Mais contrairement aux idées reçues, cet « accord » n’a pas de valeur définitive et ne peut pas être considéré comme un engagement formel de l’établissement prêteur. Il permet surtout de fixer (pour une durée limitée) l’offre de prêt aux conditions les plus avantageuses et de faciliter la mise en concurrence entre plusieurs acteurs.Cela signifie que vous pouvez obtenir une réponse positive d’un organisme de prêt avant de voir votre demande refusée quelques jours plus tard, suite à l’étude approfondie de votre dossier. En règle générale, cette situation se produit dans les cas suivants :- les pièces justificatives ne correspondent pas aux déclarations de l’emprunteur,- sa situation financière apparaît trop précaire ou instable, - le taux d’endettement calculé est supérieur à 33 %,- un autre type de crédit semble mieux convenir à son profil ( le rachat de prêt par exemple).Un refus de prêt après un accord de principe ne doit pas vous conduire à abandonner ou reporter votre emprunt. Vous avez la possibilité de modifier votre demande ou d’étayer votre dossier avec des arguments solides pour prouver votre solvabilité à l’organisme de crédit. 

Comment optimiser son dossier ?

Vous souhaitez faire bonne impression et mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le crédit qui vous permettra de réaliser votre projet personnel ? Sachez que les établissements financiers, qu’il s’agisse des banques en ligne ou des organismes de crédit spécialisés, attachent une grande importance à votre « profil d’emprunteur ». Celui-ci ne vise qu’à une seule chose : convaincre votre interlocuteur de votre solvabilité. Les banques sont plus enclines à valider un prêt lorsqu’elles ont la certitude de ne prendre aucun risque ou un risque très faible. Leur principale crainte est que vous ne soyez pas capable de rembourser le capital que vous devez. Plusieurs critères permettent de juger la qualité de votre profil d’emprunteur :- L’apport personnel : il démontre que vous êtes capable d’épargner et, par conséquent de maîtriser vos dépenses. D’autre part, il permet de réduire le montant total du crédit.- La situation professionnelle : au-delà des revenus, les établissements prêteurs sont attentifs à votre statut au sein de l'entreprise et à votre type de contrat. Une personne en CDI qui a terminé depuis longtemps sa période d’essai sera nécessairement privilégiée par rapport à un salarié en CDD. - L’historique des impayés : les « mauvais payeurs » ou les emprunteurs fichés au FCIP (fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ont peu de chance de voir leur demande aboutir.- Des arguments solides : un projet argumenté et cohérent, même s’il s’agit d’un voyage autour du monde ou de la construction d’une piscine, contribue à rassurer l’organisme de prêt.

Trouver une autre solution de financement

Vous avez essuyé un refus de prêt après un accord de principe ? Tout n’est pas perdu ! Vous avez la possibilité de revoir et corriger votre dossier pour détecter ses éventuelles failles. Par exemple, si la somme que vous avez demandée est trop élevée par rapport à votre budget, vous pouvez réunir un apport suffisant ou faire des concessions sur certains aspects de votre projet. Si c’est votre comportement qui est en cause (mauvaise gestion financière, découverts fréquents ou interdiction bancaire), vous avez la possibilité de solliciter un établissement spécialisé ou d’opter pour une solution de financement plus appropriée, comme le rachat de crédit.Dans tous les cas, il est important d’anticiper les exigences de l’organisme financier. Les critères d’accord ou de refus d’un prêt peuvent varier d’une banque à l’autre. Banque Casino s’engage à vous répondre en toute transparence et à vous proposer des alternatives en cas de refus de crédit. Grâce à notre procédure de souscription simplifiée et 100 % en ligne, vous saurez tout de suite si vous êtes éligible à nos offres de prêt.