Que faire en cas de crédit renouvelable non utilisé ? - Banque Casino

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Que faire en cas de crédit renouvelable

non utilisé ?

Simulez votre projet en 3 clics !

1
2
500 €
50000 €
3
12 mois
84 mois

Vous êtes face à un crédit renouvelable non utilisé et vous vous demandez s’il est possible de résilier votre contrat ou de l'annuler. Banque Casino vous en dit plus sur les conditions de suspension et le remboursement de votre prêt renouvelable.

Quelles sont les spécificités du crédit renouvelable ?

Aussi appelé crédit revolving, le prêt renouvelable prend la forme d’une réserve d’argent qui peut être utilisée pour financer un achat ou améliorer sa situation financière, sans que l’emprunteur ait besoin de se justifier. Il s’apparente au crédit à la consommation dans la mesure où il ne s’agit pas d’un prêt affecté. Il est possible de constituer une réserve d’argent comprise entre 1000 et 75 000 euros. 

Comme tout crédit, le prêt renouvelable doit être remboursé progressivement par le versement de mensualités. À la différence près que la réserve reconstituée peut à nouveau être utilisée pour financer de nouvelles dépenses, prévues ou imprévues. Cette solution est donc très avantageuse pour l’emprunteur qui bénéficie automatiquement des fonds nécessaires à la concrétisation de ses projets ou à ses besoins d’argent ponctuels, tous en s’épargnant les démarches chronophages liées à une demande de prêt. 

Le crédit renouvelable peut être souscrit dans le cadre d’un compte bancaire existant ou s’en affranchir. Dans le second cas, l’utilisateur disposera d’une carte de crédit lui permettant de régler ses dépenses. 

Il est important de bien connaître les conditions légales d’utilisation et de remboursement du crédit revolving. Celles-ci sont obligatoirement détaillées dans votre contrat et peuvent varier en fonction des établissements bancaires. En règle générale, les intérêts ne sont versés que lorsque l’emprunteur commence à puiser dans sa réserve d’argent. Les mensualités sont déterminées en fonction de sa situation financière, afin d’éviter tout risque de surendettement. 

Les modalités de remboursement du crédit renouvelable

Contrairement à certains crédits affectés, le crédit renouvelable se démarque par une gestion flexible. Les mensualités peuvent être adaptées en fonction de la situation financière de l’emprunteur. En cas de rentrée d’argent plus importante, l’usager peut décider d’augmenter la part des versements pour rembourser plus rapidement son prêt. Dans le cas contraire, il a la possibilité d'alléger les remboursements pour pallier des difficultés de paiement passagères. Les sommes minimales versées à chaque échéance ne peuvent être inférieures à 15 euros. Il est indispensable de respecter certaines conditions qui concernent notamment la durée maximale du prêt, fixée en fonction de son montant global : 

- Pour tout montant inférieur ou égal à 3 000 €, le remboursement doit être effectué en trois ans maximum, à compter de la date de la première utilisation de la réserve.

- Pour tout montant supérieur à 3 000 €, le remboursement doit être effectué en cinq ans maximum, à compter de la date de la première utilisation de la réserve.

Le crédit renouvelable doit être remboursé chaque mois, mais il possible de bénéficier de 3 reports de mensualités par an (non consécutifs). La réserve d’argent du crédit est bloquée à chaque report. Le coût total du crédit comprend à la fois le capital emprunté, les intérêts, les frais et commissions éventuelles ainsi que l’assurance emprunteur facultative (mais vivement conseillée). 

Bon à savoir : il est possible de rembourser par anticipation un crédit renouvelable sans pénalités ni frais supplémentaires. 

Les conditions d'annulation, de résiliation et de suspension du crédit renouvelable non utilisé

Le crédit renouvelable est souvent considéré comme un prêt permanent. En réalité, cette formule flexible ne repose pas sur un engagement définitif de l’emprunteur qui peut y mettre fin à tout instant.

La durée du crédit renouvelable est d’un an reconductible, lorsque la réserve d’argent est utilisée. L’organisme de crédit doit s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur avant chaque reconduction. En cas d’incident de paiement, le prêt peut être résilié à l’initiative de l’organisme prêteur. Le cas échéant, la demande de reconduction est envoyée par courrier, au moins trois mois avant la fin du contrat. Cette demande doit obligatoirement comporter certaines informations, comme le montant du capital disponible, le TAEG appliqué et l’échéancier prévisionnel de remboursement.

L’emprunteur peut refuser de reconduire son contrat à condition que sa réserve d’argent soit intégralement reconstituée (intérêts compris). Il peut également résilier son contrat avant la date d’anniversaire de celui-ci, à condition d’avoir remboursé les sommes déduites de sa réserve. 

Toutefois, en cas de crédit renouvelable non utilisé, aucune reconduction tacite ne peut être effective. L’emprunteur n’a donc aucune démarche à réaliser pour suspendre le contrat. Celui-ci sera définitivement résilié si la réserve d’argent n’est pas utilisée avant l’année suivante.