Mon assurance habitation me couvre-t-elle en vacances ?

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Mon assurance habitation me couvre-t-elle en vacances ?

Découvrez notre Assurance Habitation

Vous avez trouvé la maison de vacances de vos rêves et vous vous demandez si votre assurance habitation est susceptible de couvrir les éventuels dommages ou sinistres causés pendant vos vacances. Découvrez quelles sont les garanties et les limites de votre contrat.

Est il obligatoire de souscrire une assurance pour le bien que vous louez pendant vos vacances ?

Il n’existe aucune obligation concernant la souscription d’une assurance lorsque vous louez un logement pendant vos vacances. La plupart du temps, le propriétaire bailleur possède sa propre assurance multirisque habitation qui suffit à le protéger contre les risques les plus courants (incendie, intempérie, dégradation, etc.).

Toutefois, il est impossible de prévoir les éventuels dommages et incidents pouvant survenir lorsque vous résidez dans le logement d’un tiers. La responsabilité civile est le niveau de couverture minimal pour lequel vous devez être assuré. Incluse dans votre propre contrat d’assurance habitation, elle prendra le relais  pour dédommager le propriétaire des lieux et vous protéger en cas de dégâts involontaires. Voici quelques exemples de situations éligibles à la garantie Responsabilité Civile :

- Votre enfant joue au ballon et casse involontairement une fenêtre,

- Suite à une mauvaise manipulation, vous endommagez un appareil électroménager mis à votre disposition,

- Vous cassez de la vaisselle et/ou des objets appartenant au propriétaire de votre gîte ou maison de vacances.

Même si les dégâts des eaux ou les incendies font partie des risques couverts par l’assurance de votre propriétaire, n’hésitez pas à relire scrupuleusement votre contrat de location saisonnière. Vérifiez la présence de la clause d’abandon de recours : celle-ci garantit que votre responsabilité ne sera pas mise en cause en cas de sinistre. Si la plupart des professionnels, comme les hôteliers, sont généralement bien assurés, ce n'est pas toujours le cas des particuliers qui louent ponctuellement leur logement.

Une protection renforcée grâce à la garantie villégiature

Vous avez souscrit un contrat d’assurance habitation pour votre logement en résidence principale. Saviez-vous que celui-ci intègre la garantie villégiature ? Comme son nom l’indique, cette garantie s’applique lors de tout séjour en dehors de la résidence habituelle, le temps d’un week-end ou d’une escapade de plusieurs semaines. Il s’agit d’une extension de la garantie Responsabilité Civile incluse dans votre contrat, qui vous couvre intégralement en cas de dommages causés à des tiers sur votre lieu de vacances. Elle s'étend aux dégradations commises à l’intérieur de l’habitat temporaire, mais également en dehors de ses murs.

Avant de partir en vacances, que vous séjourniez en France ou à l’étranger, n’oubliez pas d’emporter avec vous une attestation d’assurance. L’assurance villégiature est valable dans le monde entier et s’applique à tous types de logements temporaires :

- camping et mobil homes,

- appartements privés

- maison ou maisonnette

- gîtes

- chapiteaux, tentes

- chalets

- bungalow

- établissement hôtelier

La seule condition à respecter concerne la durée du séjour, qui ne doit pas excéder 6 mois consécutifs.

L’assurance villégiature se décline en plusieurs formules intégrant différents niveaux de garantie. Il est possible de renforcer la protection Responsabilité Civile de base en intégrant l’assurance des biens mobiliers (meubles et équipements mis à disposition des usagers), mais également le vol et le vandalisme.

Avant de partir, contactez votre assureur pour savoir si vous bénéficiez de la garantie villégiature. Le cas échéant, vous pouvez la souscrire sous la forme d’un avenant au contrat (extension de garantie) qui entraînera un surcoût au niveau de vos cotisations.

Qui est responsable en cas de problème ?

Vous estimez qu’il n’est pas nécessaire de souscrire une assurance pendant vos vacances ? Sachez que la responsabilité des éventuels dommages ou dégâts est automatiquement imputée aux personnes qui occupent le logement au moment du sinistre. Cela signifie que le propriétaire peut se retourner contre vous et exiger des dommages et intérêts, même en cas d’occupation temporaire.

Imaginons que le logement soit volontairement dégradé ou cambriolé pendant votre séjour. Si vous n’êtes pas couvert par une assurance, vous devrez dédommager votre hôte.

Si vous êtes protégé par une garantie villégiature renforcée, vous n’aurez rien à débourser. Vous devrez en revanche effectuer l’ensemble des déclarations en respectant les délais prévus.

Certaines exclusions de garanties peuvent être appliquées. En général vous n’êtes pas couvert contre le vol d’objets précieux vous appartenant. Pensez-y avant d’emporter vos bijoux ou vos appareils high-tech ! En revanche, en cas de vol à votre domicile pendant votre absence, votre contrat d’assurance multirisque habitation vous couvrira à hauteur du plafond défini et de la valeur déclarée. Mieux vaut voyager léger et conserver vos biens en sécurité !

Vous souhaitez résilier votre assurance habitation pour profiter d’un contrat plus complet ou plus avantageux ? Demandez dès aujourd’hui votre devis en ligne gratuit sur Banque Casino en précisant vos besoins.