Convention 2020 : Banque Casino franchit le cap Horn

Une question ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Actualités

Actualités
Convention 2020 :  Banque Casino franchit le cap Horn

Convention 2020 : Banque Casino franchit le cap Horn

Boostée par l’intervention magistrale de Mike Horn, le célèbre aventurier des temps modernes, la convention annuelle de Banque Casino s’est tenue le 20 janvier dernier à la Faïencerie de Bordeaux.

Une journée placée sous le signe de « l’Avenir », lors de laquelle des notions fortes comme le partage, le goût de l’effort, la transmission, la solidarité, le plaisir ou encore l’ambition ont été mises à l’honneur. L’occasion aussi pour Banque Casino d’affirmer sa volonté de remplir pleinement l’une de ses missions fondatrices : libérer les consommateurs d’un maximum de contraintes liées au paiement.

L'impossible n'est pas Banque Casino !

Parce que l’engagement et la prise de risque sont au cœur de la stratégie adoptée par Banque Casino depuis sa création, le témoignage puissant apporté par l’homme de défi qu’est Mike Horn n’a pas manqué de subjuguer les quelques 500 collaborateurs et partenaires invités pour cet événement. Au sortir de l’une des expéditions les plus éprouvantes de sa vie (4 mois de périple infernal au beau milieu du cercle polaire arctique !) et après un crochet sur le rallye Dakar pour « se détendre », le charismatique explorateur a enchanté son auditoire au travers d’un discours fédérateur centré sur « l’impossible ».

Parmi les phrases-chocs servant à illustrer sa devise « Dream it, plan it, do it » (Rêve le, planifie le, fais le), certaines resteront gravées dans les mémoires de chacun : « il n’y a pas de vie sans risque », « la difficulté fait la différence entre les Hommes », « vivre pour les autres », « transmettre fait avancer », « l’échec est constructif » ou « la motivation est inutile sans une discipline irréprochable ».

Forcément, tout cela interpelle, galvanise ou fait sens. Sa sensibilité face à l’existence et au monde qui l’entoure, Mike Horn la présente ainsi : « un verre n’est jamais à moitié plein ni à moitié vide, il est juste comme il est ». Lucide, simple et efficace ! À l’image des solutions et des services que Banque Casino ne cesse de perfectionner au fil du temps. À chacun ses montagnes à gravir, ses jungles à défricher, ses grands défis à surmonter…

Après une grande année 2019, le millésime 2020 sera encore meilleur

« Progresser est toujours compliqué. L’important est de privilégier l’énergie et le mouvement car c’est dans cette dynamique que se trouvent les solutions ». Ça, c’est dit ! Et joliment formulé par Emmanuel Grenier, PDG de Cdiscount et président de Banque Casino depuis un an, durant un plaidoyer enthousiaste en faveur des conditions à respecter pour rester ultra concurrentiel dans un secteur financier en perpétuelle évolution.

Outre l’écoute du client, l’exécution impeccable et une expérience utilisateur (UX) toujours plus simplifiée et 100% mobile, Banque Casino a clairement décidé de poursuivre en 2020 son œuvre libératrice de tous les types de paiement. Comment ? En élargissant un panel d’offres déjà bien étoffé, en améliorant davantage nos facilités de paiement, nos solutions de financement et d’assurance, mais aussi en simplifiant encore et toujours le parcours effectué par nos clients pour accéder à nos services.

Après avoir franchi la barre des 2 milliards d’euros de production en 2019 et forte d’une croissance formidablement exponentielle depuis plus de cinq ans, Banque Casino accompagne aujourd’hui plus de 3 millions de clients, avec pas moins de 700 000 cartes bancaires dans son portefeuille. Une montée en puissance parfaitement assumée par notre banque, dont l’ambition est d’accentuer sa dynamique vertueuse en 2020 (+20%, ouverture à l’international) afin, notamment, d’asseoir sa position préférentielle sur le marché des facilités de paiement (25% des parts de marché dans le paiement fractionné) et du crédit instantané (Coup de pouce, Lydia).

À ce titre, notre nouvelle solution CB10X (paiement en 10 fois) lancée en novembre dernier est l’offre idéale pour placer la nouvelle décennie qui commence sur de bons rails. « Après l’offre Coup de pouce et le paiement en quatre fois (CB4X), c’est la troisième grande innovation de Banque Casino en l’espace de 10 ans », a d’ailleurs tenu à rappeler Emmanuel Grenier au moment de féliciter ses équipes.



Etre une "Banque des consommateurs" en 2020, ça signifie quoi ?

En plus de se creuser toujours plus les méninges pour faciliter véritablement et concrètement la vie des consommateurs français (et bientôt espagnols), Banque Casino a choisi de prendre ses responsabilités sur le plan sociétal. Une prise de conscience collective nourrit par l’enchaînement (pour ne pas dire le déchaînement) de mauvaises nouvelles qui, depuis quelques temps déjà, ne fait qu’obscurcir un avenir planétaire qui ne devrait être que promesses, espérances et vivre ensemble.

Directrice Générale de Banque Casino, Catherine Vidal résume ainsi une démarche solidaire pas si évidente à mettre en action : « Nous nous sommes sincèrement interrogés sur le sens global de notre mission, sur le rôle que doit tenir notre entreprise dans la société. Conscients de la nécessité d’agir, nous avons structuré notre engagement autour de trois associations qui nous sont chères et dont le dénominateur commun est la protection de l’enfance ».

Ces trois structures dédiées à la jeunesse se nomment « Imagine for Margo », « E-enfance » et « Cap Foundation ». Nous prendrons le temps de développer plus en détail toute l’importance de leur travail auprès des enfants malmenés par la vie dans un prochain article. Comme l’a très justement rappelé Catherine Vidal lors d’une convention 2020 particulièrement prometteuse : « Soutenir les enfants et notamment ceux qui souffrent le plus, c’est soutenir l’avenir… Alors, contribuons tous à leur offrir un meilleur futur ».

Pour ce faire, Banque Casino mise également sur l’insertion professionnelle des jeunes avec l’embauche en 2020 de 10% des collaborateurs en contrat d’apprentissage. Enfin, la cause environnementale figure évidemment parmi les préoccupations de l’entreprise avec comme objectif annoncé la neutralité carbone en 2021. Voilà, c’est aussi tout ça une banque des consommateurs. Maintenant, reste à la fois le plus difficile et le plus excitant : tenir le cap !

Les articles qui peuvent vous intéresser

Habitudes de paiement : c'est déjà le futur !
2019 : un grand millésime pour Banque casino
CB4X : Toujours plus loin, plus haut et plus fort !